RGPD : Information sur les changements de Conditions Générales d’Utilisation de Whatsapp :

En acceptant les nouvelles conditions d’utilisation de Whatsapp, vous acceptez que vos données et vos carnets de contacts (informations sur vos clients, fournisseurs ou salariés qui peuvent à tout moment porter plainte auprès de la CNIL par rapport à cela) soient stockés en dehors de l’Union Européenne et donc potentiellement partagées avec Facebook (qui a racheté Whatsapp en 2014), ce qui serait contraire au RGPD.

Aux Etats-Unis, ces nouvelles conditions d’utilisations posent problème puisque Facebook se réserve le droit de vendre ces données récoltées sur Whatsapp (tout comme ils le font avec les leurs et Messenger) à des entreprises pour que celles-ci puissent faire du démarchage plus ciblé.

Aujourd’hui Whatsapp se veut rassurant en affirmant qu’ils respecteront le RGPD pour les utilisateurs européens, mais rien ne nous garantit que le risque de devoir payer 20 Millions d’euros d’amende pour non respect de la loi suffisent à faire plier une entreprise telle que Facebook.

C’est pourquoi suite à l’imprécision concernant la manière avec laquelle Whatsapp et Messenger utilisent nos données et nos carnets de contacts et dans un cadre de prévention, nous vous recommandons vivement de passer par une autre messagerie, qui soit indépendante de Facebook, pour plus de sécurité et être ainsi sûr de rester conforme au RGPD.

A tout cela s’ajoute la problématique des SMS, il est très facile aujourd’hui de pirater une messagerie SMS et même plus encore qu’une boîte mail mal sécurisée, comme l’attestent des tutoriels de quelques minutes facilement trouvables sur internet.

Afin de pallier à ces problèmes, nous utilisons la plateforme SIGNAL (la plus largement utilisée) mais nous pouvons aussi vous conseiller de passer sur THREEMA ou OLVID qui est une application française et à ce jour la plus sécurisée. Ces applications de messagerie sont cryptées (appels téléphoniques et messages écrits) et conformes au RGPD.

Publié dans RGPD
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :